Idée

Phylum H

Brunet Saunier Architecture, Antoine Kersse

Cette étude naît en 2017 lors de la préparation d’une conférence où l’agence Brunet Saunier Architecture est invitée à présenter son travail et ses références dans le domaine de la santé. Le format d’exposé traditionnel est écarté au profit d’un regard transversal sur cinq hôpitaux récent conçus et construits (ou en chantier) par l’agence dans quatre pays européens. La confrontation des réponses spatiales à un programme sensiblement identique dans les cinq situations met en exergue la capacité des modèles architecturaux développés par Brunet Saunier Architecture à répondre aux variations culturelles d’appréhension du soin, de l’hygiène, des conditions de travail souhaitées par les utilisateurs et, dans une dimension plus large, à la notion de bien-être.

Au printemps 2018, l’agence Brunet Saunier Architecture présente ses travaux à la Galerie d’Architecture à Paris sous la forme d’une filiation de l’édifice hospitalier 2. Avancée de manière intuitive dans le cadre de cette exposition, l’analogie à l’étude de l’Evolution du vivant s’est vite avérée un instrument fécond pour penser la complexité inhérente au Healthcare (1) et à son architecture.

Analogie à la classification hiérarchique tout d’abord 4, comme façon de mettre à plat, de comparer des espèces d’un même rang, ici des hôpitaux, pour en dégager les caractères essentiels, c’est-à_dire les singularités distinctives, mais aussi les permanences. Analogie également à l’importance des circonstances extérieures sur l’évolution de chaque spécimen pris individuellement, et au déterminisme de la forme sur la fonction. Et, si l’on poursuit, analogie au rôle des nouvelles technologies dans la prévision et le contrôle de cette évolution. Il y a donc bien un parallèle possible entre Darwin et ses disciples, et l’architecture hospitalière. C’est en tout cas le postulat que René Zaragüeta i Bagils, professeur et chercheur en phylogénétique à la Sorbonne, accepte de soutenir à l’occasion de Phylum H, l’ouvrage.

Assimiler l’architecture hospitalière à un être vivant, avec toutes les limites d’une telle comparaison, c’est également renoncer à la percevoir comme un objet inerte, souvent encombrant, lourd et embarrassant, et s’attacher à en décrire le fonctionnement autonome. C’est prendre en compte tous les rouages et mécanismes, tous les flux d’information, de personnes, et d’énergie qui font de cette architecture une matière instable, en perpétuelle transformation. Mais c’est aussi faire apparaître la finesse, l’élégance et la délicatesse avec lesquelles un tel sujet peut être appréhendé. Un hôpital se doit en effet d’être tout à la fois, confortable et rassurant, efficace et sensible, rigide et permissif, modeste et saisissant, actuel et éternel. Il est la machine au service de l’homme machine et un espace social à l’usage de l’homme social. La « machine » décrite par Gerold Zimmerli, architecte consultant hospitalier, et mise au point par Brunet Saunier Architecture est d’ailleurs tantôt calfeutrée tantôt mise à nu. Abstraite au maximum, elle devient architecture, simplement.

L’humain derrière la machine est aussi celui qui la conçoit, qui la fait fonctionner, qui l’alimente et qui la rend la plus évidente pour tous. Le Phylum, en biologie, rang taxonomique regroupant les espèces d’une même lignée, est en linguistique, un groupe de langues descendant d’une langue ancestrale commune. L’hôpital, programme exigeant à la temporalité d’exécution très longue, suppose en effet la construction d’un langage commun entre tous ses acteurs et usagers. Phylum H décrit donc un processus, un langage, un savoir-faire à la fois humain et technologique autant qu’une architecture. Au sein de ce processus, l’outil numérique occupe une place prépondérante. Jacques Lévy Bencheton, architecte associé chargé de l’implémentation des technologies futures au sein de Brunet Saunier Architecture, et Kean Walmsley, platform architect pour Autodesk research, partagent le même enthousiasme pour une technologie qui ne remplacera, selon eux, jamais l’homme mais qui lui donnera au contraire plus d’ampleur. Si ce rêve d’une automatisation libératrice n’est pas nouveau, il se réalise chaque jour un peu plus et à toutes les échelles, de la conception à la gestion de l’édifice hospitalier. L’hôpital, lieu du soin est donc également lieu d’innovation. Avec le projet Siltasairaala, Marita Perälä, assistante à la maîtrise d’ouvrage HUS Helsinki et Matti Anttila, architecte partenaire responsable du projet en Finlande, expérimentent de nouveaux dispositifs et de nouvelles formes de concertation, permettant de réduire les temps de chantier, de maîtriser une économie, d’ajuster autant que possible la forme à l’usage et d’anticiper certaines évolutions fonctionnelles.

Le phylum décrit dans cet ouvrage n’est alors pas seulement celui de l’Hôpital, comme équipement ou type d’architecture, mais l’Hôpital archétypal tel que conçu par l’agence Brunet Saunier Architecture au cours de ces vingt dernières années de conception hospitalière. Ce phylum H est l’ancêtre commun aux presque cent hôpitaux conçus dont vingt-cinq construits, non pas au sens de premier ou d’originel, mais « d’utopie » comme le précise Jérôme Brunet, architecte fondateur de Brunet Saunier Architecture. Il est le modèle, le résidu optimal et déterritorialisé, le réservoir d’une collection de potentiels au sens de Guattari et Deleuze (2). Chacun de ces cent hôpitaux est alors une réalisation particulière de certains de ces potentiels, selon le territoire, la maîtrise d’ouvrage, l’équipe de soignants, la technologie employée ou la fonction spécifiée. Il est une expression des mutations d’origine épigénétique de l’archétype de base, susceptibles d’être soumises par l’usage à un processus de sélection. Il est l’enrichissement des bases de données sur lesquelles s’exercent les processus d’optimisation générés par les opérateurs génétiques du Generative Design décrits par Kean Walmsley.

L’exposition Phylum H, première pierre de cette vaste étude sur la conception hospitalière, a été suivie par une compilation plus étayée de la matière accumulée par l’agence sous la forme de l’ouvrage Phylum H, Brunet Saunier Architecture on Healthcare, Ed. Hatje Cantz.

Phylum H, c’est enfin cinq feuillets thématiques rapportant ces différents angles d’approche de la conception hospitalière, et cinq hôpitaux conçus par Brunet Saunier Architecture entre 2005 et 2015, dont certains sont encore en cours de construction 6. Ces hôpitaux, à Genève, à Belfort-Montbéliard, à Helsinki, à Zurich et à Bruxelles, présentés en plan, axonométrie, et à travers le regard de photographes, sont les cinq spécimens d’un même archétype, le monospace (3). Ils sont l’illustration de son fonctionnement et de sa déclinaison au travers des époques, des pays et des contextes de projet.

Phylum H, Brunet Saunier Architecture on Healthcare 11 n’est ni un ouvrage monographique ni une démonstration d’une théorie mais un regard sur le quotidien d’une agence d’architecture, avec son histoire, ses questionnements, ses doutes, ses espérances et ses convictions. Via l’ensemble des entretiens, des propos, des projets et des datas présentés, ce n’est alors pas Brunet Saunier Architecture l’« expert » en conception hospitalière qui s’expose mais un groupe d’hommes et de femmes qui partagent un état d’interrogation sur leur pratique, le métier d’architecte et le rôle de l’architecture dans notre société, avec ses enjeux, ses évolutions sociales et technologiques, et ses préoccupations environnementales. Phylum H, Brunet Saunier Architecture on Healthcare est finalement une proposition de traverse parmi les imbrications et considérations d’une généalogie aux multiples branches.

Préface de l’ouvrage Phylum H, Brunet Saunier Architecture on Healthcare, Ed. Hatje Cantz, Berlin, 2020, par Julia Tournaire, Architecte, urbaniste et chercheuse, diplômée d’état en architecture et diplômée de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales.

(1) Healthcare, terme anglophone sans traduction littérale française, qui regroupe à la fois la notion sociale et scientifique de soin, le fonctionnement du système de santé et les services associés, dont la conception hospitalière.

(2) Guattari, Félix et Deleuze, Gilles (1980), Mille plateaux, Paris, Éditions de Minuit.

(3) Blin, Pascale et Brunet Saunier Architecture (2012), Monospace et simplexité, Basel, Birkhäuser.

Carton d’invitation à l’exposition Phylum H à la Galerie d'Architecture, Paris, 2018.
1 Carton d’invitation à l’exposition Phylum H à la Galerie d’Architecture, Paris, 2018.
Tableau comparatif : 5 projets livrés, ou en cours de construction, situés dans 4 pays européens différents et comparés selon 45 critères. Calque 90 g, 910 x 9 820 mm. Ruban led, Kreon. Pieds à sérum 5 branches en aluminium moulé, Agencinox. Exposition Phylum H à la Galerie d'Architecture, Paris, 2018.
2 Tableau comparatif : 5 projets livrés, ou en cours de construction, situés dans 4 pays européens différents et comparés selon 45 critères. Calque 90 g, 910 x 9 820 mm. Ruban led, Kreon. Pieds à sérum 5 branches en aluminium moulé, Agencinox. Exposition Phylum H à la Galerie d’Architecture, Paris, 2018.
Détail. Tableau comparatif : 5 projets livrés, ou en cours de construction, situés dans 4 pays européens différents et comparés selon 45 critères. Calque 90 g, 910 x 9 820 mm. Ruban led, Kreon. Pieds à sérum 5 branches en aluminium moulé, Agencinox. Exposition Phylum H à la Galerie d'Architecture, Paris, 2018.
3 Détail. Tableau comparatif : 5 projets livrés, ou en cours de construction, situés dans 4 pays européens différents et comparés selon 45 critères. Calque 90 g, 910 x 9 820 mm. Ruban led, Kreon. Pieds à sérum 5 branches en aluminium moulé, Agencinox. Exposition Phylum H à la Galerie d’Architecture, Paris, 2018.
Classification phylogénétique : prémices d’une filiation de l’édifice hospitalier. Études des constituants de 90 projets conçus par l’agence entre 1990 et aujourd’hui. Impressions 3D, PLA blanc, Ø 2,85 mm x 121 ml. Bristol, adhésif. Exposition Phylum H à la Galerie d'Architecture, Paris, 2018.
4 Classification phylogénétique : prémices d’une filiation de l’édifice hospitalier. Études des constituants de 90 projets conçus par l’agence entre 1990 et aujourd’hui. Impressions 3D, PLA blanc, Ø 2,85 mm x 121 ml. Bristol, adhésif. Exposition Phylum H à la Galerie d’Architecture, Paris, 2018.
Détail. Classification phylogénétique : prémices d’une filiation de l’édifice hospitalier. Études des constituants de 90 projets conçus par l’agence entre 1990 et aujourd’hui. Impressions 3D, PLA blanc, Ø 2,85 mm x 121 ml. Bristol, adhésif. Exposition Phylum H à la Galerie d'Architecture, Paris, 2018.
5 Détail. Classification phylogénétique : prémices d’une filiation de l’édifice hospitalier. Études des constituants de 90 projets conçus par l’agence entre 1990 et aujourd’hui. Impressions 3D, PLA blanc, Ø 2,85 mm x 121 ml. Bristol, adhésif. Exposition Phylum H à la Galerie d’Architecture, Paris, 2018.
Extrait de l’ouvrage Phylum H, Brunet Saunier Architecture on Healthcare, Ed. Hatje Cantz, Berlin, 2020.
6 Extrait de l’ouvrage Phylum H, Brunet Saunier Architecture on Healthcare, Ed. Hatje Cantz, Berlin, 2020.
Extrait de l’ouvrage Phylum H, Brunet Saunier Architecture on Healthcare, Ed. Hatje Cantz, Berlin, 2020.
7 Extrait de l’ouvrage Phylum H, Brunet Saunier Architecture on Healthcare, Ed. Hatje Cantz, Berlin, 2020.
Extrait de l’ouvrage Phylum H, Brunet Saunier Architecture on Healthcare, Ed. Hatje Cantz, Berlin, 2020.
8 Extrait de l’ouvrage Phylum H, Brunet Saunier Architecture on Healthcare, Ed. Hatje Cantz, Berlin, 2020.
Extrait de l’ouvrage Phylum H, Brunet Saunier Architecture on Healthcare, Ed. Hatje Cantz, Berlin, 2020.
9 Extrait de l’ouvrage Phylum H, Brunet Saunier Architecture on Healthcare, Ed. Hatje Cantz, Berlin, 2020.
Extrait de l’ouvrage Phylum H, Brunet Saunier Architecture on Healthcare, Ed. Hatje Cantz, Berlin, 2020.
10 Extrait de l’ouvrage Phylum H, Brunet Saunier Architecture on Healthcare, Ed. Hatje Cantz, Berlin, 2020.
Phylum H, Brunet Saunier Architecture on Healthcare, Ed. Hatje Cantz, Berlin, 2020.
11 Phylum H, Brunet Saunier Architecture on Healthcare, Ed. Hatje Cantz, Berlin, 2020.
Phylum H, Brunet Saunier Architecture on Healthcare, Ed. Hatje Cantz, Berlin, 2020.
12 Phylum H, Brunet Saunier Architecture on Healthcare, Ed. Hatje Cantz, Berlin, 2020.