La gestion de la base de données

Voir la galerie

Fiche technique

Afin de garantir les objectifs de qualité et de maîtrise des coûts des bâtiments, nous anticipons dès la phase concours la mise en place de la base de données des projets. Ces bases de données au format Excel sont liées à nos maquettes numériques. Elles en extraient la majorité des informations.
Un lien bidirectionnel est assuré entre la base Excel et la maquette numérique à l’aide de l’identifiant des objets. L’intégralité des éléments constructifs y sont intégrés.

En couplant la maquette numérique à une base de données, depuis le concours jusqu’à la livraison, nous garantissons au client l'obtention des informations ayant été nécessaires au développement du projet. Le client pourra ainsi préparer efficacement la gestion de son patrimoine. La mise en place d'une base de données collaborative et interfacée à la maquette numérique est un gage de cohérence, de synthèse et de productivité.

La centralisation de données accessibles à tous, la possibilité de coupler les maquettes numériques à une base de données ouverte et organisée, permet à chacun de donner les informations dont il dispose et/ou de récupérer celles dont il a besoin pour réaliser ses études, dans une totale transparence et une véritable cohérence. La liaison avec la maquette numérique est essentielle afin de garantir la validité et l'unicité des données renseignées dans la base (par exemple : le mobilier prévu par le client est‐il bien en adéquation avec la surface du local devant le recevoir ?).

Le lien bidirectionnel créé entre la maquette numérique et la base de données externe qui gère les prestations «local par local» sur la base du programme, permet d’obtenir une traçabilité del’information. Nous suivons les évolutions du projet, les demandes de changements du client et l’ensemble des informations nécessaires à la réalisation des études par tous les acteurs du projet.
Sur la base du cahier des charges BIM, nous mettons en place une démarche analytique pour structurer et intégrer toutes les données de notre projet.

L’idée première est de rendre ces informations communicables, modifiables et évolutives à tous les stades des études, de l’exécution et de la maintenance du bâtiment.

Jacques Lévy-Bencheton


fermer